Blog
30 avril 2020
(Traduction automatique de l'anglais)

Les sept entreprises fintech que vous devez accepter cette année

Des startups sveltes et dynamiques créent des plates-formes fintech qui leur permettent d'assurer un service de proximité auprès des banques et d'offrir un service direct aux clients. Aux Pays-Bas, il y a quelques années, un grand nombre d'activités liées à la fintech ont été mises en place. Ces sept entreprises de fintech jouent un rôle essentiel depuis quelques années.

RevenYOU
Cette startup, fondée par des techniciens néerlandais, a développé une application qui permet aux clients d'accéder à des fonds d'investissement. Le potentiel de ce secteur est énorme et suscite l'intérêt des investisseurs et des propriétaires d'entreprises. Au début de l'année, l'entreprise a reçu quatre millions d'euros lors de la phase de pré-ICO. Cette année, RevenYOU a décidé d'augmenter le nombre d'utilisateurs de sa plateforme. La grande question qui se pose est la suivante : comment faire en sorte que le problème soit résolu au niveau du grand public ?

Adyen
Adyen est le leader du marché néerlandais de la fintech. L'entreprise propose une plateforme bêta en ligne qui permet aux entreprises de gérer leurs transactions. Des entreprises comme Facebook, Uber, Netflix, eBay et Spotify utilisent Adyen et depuis quelques années, cette entreprise connaît un grand succès. Cette grande entreprise de fintech peut-elle se prévaloir de projets d'envergure ? Vooralsnog laat het bedrijf mooie cijfers zien, stijgt de koers en ziet de toekomst er zonnig uit.  

Bitfury
BitFury est l'un des plus grands cryptomineurs du monde. L'entreprise a été fondée en 2011 en Russie et n'est plus une startup néerlandaise. Son siège social se trouve à Amsterdam. En 2015-2016, le montant total des encaissements liés à la vente de billets et de cartes à puce s'est élevé à moins de 125 millions de dollars et les gains n'ont été que très limités. L'entreprise a décidé de se tourner vers l'avenir. Bitfury s'est également hissé dans le top 50 des entreprises fintech de Forbes. Le marché des cryptomonnaies et de l'extraction minière est de plus en plus grillé. Quelle est la stabilité de l'activité de Bitfury ? Et un changement de cap est-il réaliste ?

Ohpen
Ohpen a été créé en 2009 par le fondateur Chris Zadeh, un ancien employé de la banque Binck. L'entreprise dispose d'une plateforme B2B-cloud qui permet aux banques et aux prestataires de services financiers d'administrer leurs comptes. Les grandes banques ne travaillent généralement pas avec une infrastructure informatique vérifiée et il faut donc beaucoup de temps pour faire évoluer les logiciels. La plateforme d'Ohpen est en quelque sorte le support d'une infrastructure informatique éprouvée qui permet de résoudre ce problème. Un grand nombre de banques utilisent la plateforme d'Ohpen et la société est également active en Angleterre. Le problème majeur est de savoir si la croissance internationale va se poursuivre au cours des prochaines années.

DeGiro
DeGiro aussi a ses racines chez Binckbank. Cette entreprise est une concurrente directe de la Binckbank et est en passe de devenir la plus grande plateforme d'échange d'informations pour les particuliers aux Pays-Bas (et l'une des plus grandes en Europe). DeGiro a permis à BinckBank de se concentrer sur l'automatisation des processus. La marge que DeGiro offre pour la réalisation d'une transaction est nettement plus faible que celle d'un courtier "traditionnel", mais cela n'empêche pas la plateforme d'être très performante. DeGiro doit donc être en mesure d'offrir du volume. Chaque année, l'entreprise réalise 50 millions d'euros de transactions. Quelle est l'évolution de DeGiro ? Binck a été racheté pour 424 millions d'euros par la banque Saxo. Une partie de la confiance des actionnaires de DeGiro se trouve actuellement dans la transaction.  

Bux
DeGiro et Binck ont décidé de s'associer à la nouvelle société Bux, qui est une société fintech et dont l'actionnaire principal est Binckbank. Bux dispose également d'une plateforme de paiement pour les particuliers, mais l'entreprise offre également des services de transaction géants. Bux wil beleggen laagdrempelig maken voor geïnteresseerden die normaal niet zo snel beleggen. L'entreprise veut se doter d'une grande base de clients, ce qui est très important. Le Bux compte actuellement plus de 2 millions d'employés dans les pays noirs d'Europe. C'est intéressant de savoir comment le DeGiro et d'autres font pour durer. Et ce qui est encore plus intéressant, c'est de savoir que ces personnes peuvent gagner beaucoup d'argent ! L'entreprise a mis en place plusieurs plans d'investissement et a ainsi obtenu un total de 19,7 millions d'euros.

InvoiceFinance
InvoiceFinance est une société de financement et une startup très dynamique. L'entreprise investit elle-même, mais propose également une application pour aider les investisseurs et les clients à accéder à ses services. De tech beoordeelt bovendien op basis van open bronnen (sociale kanalen, KvK databanken, overheid.. etc.) de kredietwaardigheid van de kandidaat. Het bedrijf claimt momenteel met 81 procent nauwkeurigheid te kunnen voorspellen of een klant in aanmerking komt voor financiering. InvoiceFinance affirme qu'il a versé plus de 100 millions d'euros en deux ans au titre des créances douteuses.

Bron : https://www.emerce.nl/achtergrond/zeven-fintechbedrijven-die-dit-jaar-moet-volgen

Beleggen is voor iedereen

Iedereen moet kunnen beleggen. Et cela peut aussi être le cas. Avec BOTS. Ensemble, nous allons rendre le monde de l'insouciance plus simple et plus transparent. Vous vous intéressez à ce sujet, mais est-ce que votre opinion n'est pas la bonne ? Consultez alors les FAQ de notre site. Si vous souhaitez prendre contact avec nous, nous vous aiderons volontiers.

L'application BOTS est en ligne

Mise à jour importante : Nous sommes dans la phase de test bèta, téléchargez l'application BOTS dès maintenant sur votre téléphone portable ! Pour Android, cliquez ici, pour Apple, cliquez ici.